Home > Inspiration visuelle

Les secrets de 7 images qui ont marqué l’Histoire

Vous connaissez très probablement ces photographies iconiques, mais êtes-vous au courant des histoires insolites qui se cachent derrière chacune d’entre elles ? Gare aux surprises… et aux désillusions.

1 – Raising the Flag on Iwo-Jima

Raising the flag on Iwo Jima: Joe Rosenthal

Raising the flag on Iwo Jima – Joe Rosenthal

On commence par un classique, dont l’histoire secrète a été notamment mise en scène au cinéma en 2006 par Clint Eastwood dans le film Mémoires de nos Pères (Flag of our Fathers).

Le 23 février 1945, cet instant mémorable est immortalisé par Joe Rosenthal. Image mythique et puissante, elle symbolise la force de l’armée américaine, de soldats pourtant épuisés par la bataille qui unissent leurs forces pour dresser une bannière étoilée claquant fièrement au vent.

Sauf que la réalité est un peu moins glorieuse : cette photo est en effet une pose spécialement étudiée. Une première photographie avait été prise par Rosenthal, qui montrait un visage légèrement moins héroïque de fiers soldats aux airs plutôt nonchalants. Quant au drapeau, bien trop petit, il ne claquait pas du tout au vent.

Un changement de drapeau et une pose héroïque plus tard… La légende était née !

2- Le Portrait d’Abraham Lincoln

Lincoln: photographe inconnu

Lincoln – Photographe inconnu

Dans la même veine de postures héroïques truquées, le célèbre portrait en pied d’Abraham Lincoln n’a rien à envier à l’exemple d’Iwo Jima. Il s’avère en effet qu’en manque de clichés majestueux du célèbre président américain, le photographe utilisa une photo totalement différente… celle du sénateur John C. Calhoun, sur laquelle il plaça la tête de Lincoln. Comme quoi Photoshop ne date pas d’hier !

3- Bob Dylan et Hurricane Carter

Bob Dylan and Rolling Thunder: Ken Regan

Bob Dylan and Rolling Thunder – Ken Regan

En 1966, Rubin « Hurricane » Carter, un boxeur noir, est injustement condamné à mort. Bien que convaincu de son innocence, Bob Dylan hésite encore toutefois à écrire une chanson sur lui. Il décide alors de lui rendre visite à la prison de Rahway State afin d’échanger directement avec lui.

Seul « problème », les deux hommes se rencontrent face à face, dans un espace libre. Aux yeux de Dylan, l’absence de barreaux et donc d’image choc minimise l’impact de cette rencontre. Il décide ainsi de mettre en scène une photo qui montrerait clairement que Carter est injustement emprisonné. Mais ce ne sont pas les barreaux d’une cellule qui y séparent les deux hommes… mais une simple grille provenant du plafond et placée artificiellement au milieu du couloir.

Pour la petite histoire, la chanson « Hurricane » deviendra en 1975 le quatrième plus gros succès de Bob Dylan. Carter, lui, ne sera libéré qu’en 1985.

4 – Winston Churchill : « Roaring Lion »

Churchill (Roaring Lion): Yousouf Karsh

Churchill (Roaring Lion) – Yousouf Karsh

Rassurez-vous, cette photo n’est pas un fake. Bien au contraire !

Le 30 décembre 1941, en pleine seconde guerre mondiale, Winston Churchill donne une conférence au Parlement Canadien. Cette intervention est suivie par une séance photo, ce qu’ignorait Churchill. Ce dernier, fumeur invétéré et passablement agacé par la situation, allume un cigare et s’efforce de faire bonne figure.

Mais le photographe, Yusef Karsh, insiste pour qu’il pose son cigare. Churchill refuse. Karsh fait alors mine de s’approcher pour régler un détail technique et ôte lui-même le cigare de la bouche de Churchill ! Ce qui explique l’air passablement agressif du premier ministre. « Il aurait pu me dévorer vivant », dira plus tard Karsh.

Sauf que cet air farouche et déterminé donna lieu à son surnom de « Roaring lion » (également titre de la photo), ancra son image d’homme fort et devint l’une des images les plus connues du premier ministre britannique, faisant notamment la une du magazine Life. Comme quoi, rien ne vaut une expression sincère !

5 –  Lunch atop a skyscraper

Lunch atop a skyscraper: Charles C. Ebbets

Lunch atop a skyscraper – Charles C. Ebbets 

La légende veut que cette fameuse photo d’ouvriers du bâtiments ait été prise par Charles C. Ebbets en pleine pause déjeuner. La réalité est tout autre : il s’agit en fait d’une mise en scène destinée à promouvoir le nouveau Rockefeller Center.

Rassurez-vous toutefois : les ouvriers se situent bel et bien à plusieurs centaines de mètres au-dessus du sol. Ce qui rend la deuxième photo, totalement spontanée celle-là, encore plus effrayante.

6 – V-J Day Kiss

V-J Day Kiss: Alfred Eisenstaedt

V-J Day Kiss – Alfred Eisenstaedt 

Romantiques de tous poils, remballez vos mouchoirs. Oui, cette photo de Alfred Eisenstaedt marque la fin de la Seconde guerre mondiale de manière on ne peut plus symbolique. Le marin, l’infirmière, les États-Unis, l’amour, on peut difficilement faire mieux…

Sauf que la jeune infirmière n’était, comme le montre son geste de défense dans la première photo, pas particulièrement consentante à ce baiser et a plutôt été empoignée par un marin bien trop intrépide.

7 – Et… Christophe Colomb !

Sebastiano del Piombo

Sebastiano del Piombo

Difficile de croire que Christophe Colomb ait pu être photographié, on vous le concède. Mais comment ne pas terminer ce tour d’horizon par l’une des plus grandes méprises de notre Histoire.

Pauvre Christophe Colomb ! Tout le monde ou presque sait qu’il n’a pas été le premier explorateur de l’Amérique, continent sur lequel il avait d’ailleurs mis les pieds par erreur en cherchant l’Inde. Mais pis encore, ce portrait du grand navigateur que l’on retrouve dans les manuels scolaires et dictionnaires… ne représente en aucune manière Christophe Colomb.

Le titre de cette peinture de Sebastiano del Piombo, réalisée durant l’hiver 1529-1530, est « Portrait d’un homme ». L’homme en question s’agit vraisemblablement d’un clerc de Bologne.

Conclusion ? Parfois, il vaut mieux ne pas savoir…


À propos de l'auteur
Consultant en communication et concepteur-rédacteur, Yacine Kouhen coache managers et speakers d’organisations européennes et internationales (Banque mondiale, TED Talks), ainsi que d’entreprises multinationales (Bayer, Linklaters).

Merci !


Nous avons bien reçu vos informations. Nous vous rappelons le plus rapidement possible.

Vous voulez plus? promotions, astuces, recevez le meilleur d'iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.