Home > Nos événements iStock

« La photographie me libère », Salwa Laurand, lauréate du concours French Collection

Salwa Laurand ne s’attendait pas à remporter l’édition 2016 du concours « French Collection  organisé par iStock by Getty Images pour sa photographie « Face à l’horizon » que le jury a décidé de primer. Elle nous en dit plus sur son travail, sur elle, et bien évidemment sur sa passion pour la photo.

« Les moments à la française sont de bons moments »

Quand il lui est demandé ce qui lui évoque spontanément un moment à la Française, Salwa nous répond, un brin amusée : « un bon plat gastronomique ». Mais elle n’est pas photographe de nature morte, encore moins photographe culinaire ! Ce qui la touche, ce sont les « personnages, les moments. »

« Je préfère ne pas venir perturber la scène que je photographie. »

Salwa Laurand

Pour le concours, elle a fait plusieurs contributions : en majorité des personnages, observés à leur insu. Se plaçant volontairement à l’extérieur de chaque scène qu’elle capture, elle se sent « en décalage. Je préfère ne pas venir perturber la scène que je photographie. » Une approche qui lui permet de voler des instants parfois anecdotiques, mais authentiques, qu’elle seule perçoit.

« Face à l’horizon » : une histoire du quotidien et… d’un pigeon !

La photo primée, « Face à l’horizon », a été prise à Nice, bien avant le concours, lors d’une ballade familiale. Salwa s’explique : « Ces personnes âgées sur les bancs ! C’est une image qui évoque certes une scène quotidienne du sud de la France. Mais c’est avant tout un moment calme et doux, de détente, que j’ai voulu immortaliser. »

Salwa Laurand – Face à l’horizon

Pour l’anecdote, Salwa nous confie qu’elle avait pris plusieurs clichés de la scène. Elle a préféré sélectionner celle avec un personnage debout, et au premier plan… un pigeon : « Je suis sans doute la seule à voir ce détail, mais ça m’amuse ! ». Après tout être photographe, n’est-ce pas montrer ce que personne ne voit ?

Habitant la ville de Martigues, la plupart de ses contributions ont été prises dans le Sud de la France. Est-ce par fierté régionale, ou par désir d’en retranscrire une vision idéalisée ? Sa réponse est inattendue : « Je photographie de grands ciels bleus, du soleil, la mer… ce qui évoque une certaine vision du sud de la France. Mais je ne vis en France que depuis 7 ans. En vérité, ces photographies me parlent car elles me rappellent aussi le beau temps du Maroc ! »

« La photographie me libère »

« Je prends les critiques comme elles sont, sans me censurer. La photographie m’épanouit. »

Salwa Laurand

Au titre de ses motivations pour participer au concours French Collection, Salwa évoque avant tout le plaisir. Fascinée depuis toute petite par les journalistes et leur inévitable appareil photo, ce n’est qu’en 2010 qu’elle s’est mise à la photographie, une activité qu’elle pratique en autodidacte, comme un loisir. Ce qu’elle en retire ? Beaucoup plus de confiance en elle : « Je prends les critiques comme elles sont, sans me censurer. La photographie m’épanouit. »

Si elle avait déjà remporté plusieurs concours, notamment à Marseille et Martigues, elle admet cette fois-ci avoir touché au « paradis », puisqu’elle reçoit comme premier prix un appareil photo inédit : « Je ne connaissais pas le Panono. Ça a l’air curieux, j’ai hâte de l’expérimenter… je sens que je vais bien m’amuser ! »

La vision de la photographie de Salwa est sans prétention : « La photographie me libère », confie-t-elle. Il y là quelque chose d’essentiel : la photographie, ce n’est pas qu’un ensemble de techniques, mais peut-être avant tout un outil d’expression, d’épanouissement personnel, que chacun peut s’approprier.

Retrouvez les autres photos postées par Salwa Laurand pour le concours dans ce diaporama


À propos de l'auteur
Polymorphe, diplômée de Sciences Po et photographe plasticienne. Cultive l’indépendance et les collaborations éclectiques, avec les agence de communication comme les groupes de musique. Couteau-suisse chez Oh Ah (direction de création) et auprès d’UBTrends (prospective urbaine). Passion enthousiaste pour les images, l’exploration, l’expérimentation, l’échange libre des idées, tout ce qui sort du commun… et Franck Zappa.

Merci !


Nous avons bien reçu vos informations. Nous vous rappelons le plus rapidement possible.

Vous voulez plus? promotions, astuces, recevez le meilleur d'iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.


Vous voulez plus ? Promotions, astuces, recevez le meilleur d’iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

X