Home > Nos événements iStock

iStockalypse Paris 2016 : dans les coulisses du Pitch Shoot

En parallèle de l’iStockalypse Paris 2016, les contributeurs d’iStock ont été appelés à répondre à un pitch shoot. Nous avons assisté à celui de Francesco Salvaggio, l’un des meilleurs contributeurs au sein de la communauté d’iStock. Au programme : shooting lifestyle d’une femme senior, dans un superbe appartement parisien.

 

Un shoot dédié aux besoins photos du marché français

istockalypse

Le pitch shoot est organisé en parallèle de l’iStockalypse. La Creative Research Team de Getty Images propose un brief auquel les contributeurs sont invités à répondre. Si leur « pitch » est retenu, ils obtiennent un appui financier pour produire leur shoot. Pour l’édition parisienne qui a eu lieu ce 29 et 30 avril 2016, le sujet était orienté « art de vivre à la française. »

Un sujet qui n’est pas choisi au hasard, mais en fonction des analyses des besoins sur le marché français en matière d’images. Jacqueline Bourke, responsable du planning stratégique Getty Images et en charge de la rédaction du brief, nous explique : « Parmi les attentes du marché français, les images de la vie privée, familiale, domestique, ressortent très nettement. La représentation de la femme française, son lifestyle, l’estime de soi, est aussi un sujet phare. »

Les photographes contributeurs proposent alors des intentions détaillées de mise en scène et c’est Francesco Salvaggio qui a vu son pitch shoot validé. Ainsi, durant l’iStockalypse Paris, il a eu la chance de shooter son interprétation du lifestyle français dans un cadre authentique, via le support financier d’iStock et en bénéficiant des conseils aguerris de Jacqueline Bourke.

Un shoot réussi est avant tout un shoot préparé

Pour son pitch shoot, Francesco a couvert de multiples sujets : marché français, scènes du quotidien dans un appartement parisien… Il a même profité d’une soirée entre amis pour prendre des clichés ! On comprend alors que son talent en tant que photographe est en partie lié à sa capacité à imaginer de multiples mises en scène, et ce dans un lapse de temps très réduit (le temps d’un week-end à Paris). Il profite de chaque opportunité qui se présente à lui pour produire des contenus visuels pertinents.

istockalypse

Nous avons assisté à l’un des shoots qui a eu lieu dans un appartement parisien, avec Christine, modèle senior et ancienne hôtesse de l’air. Elle n’en est pas à son premier shoot et collabore régulièrement avec différents photographes. Pour elle, c’est un peu comme un jeu. Cela demande seulement d’être à l’écoute, et d’avoir un potentiel théâtral ! Pour Francesco, il est important de mettre à l’aise son modèle : « Je prends le temps de discuter avec mon modèle, de tout et de rien. C’est simple, mais essentiel pour s’assurer du bon déroulement du shoot. »

istockalypse

En à peine trois heures de travail, Francesco a déjà shooté dans la chambre, la terrasse, la cuisine et le salon, soit environ 4 situations, chacune déclinée en de multiples mises en scène (plusieurs positions et angles de vue, interaction avec différents objets, etc.). Francesco se montre d’une efficacité redoutable : il sait exactement ce qu’il veut et prend le temps d’expliquer clairement à Christine ce qu’elle doit faire.

On comprend donc que le résultat de son travail dépend en grande partie à sa préparation du shoot : il a ainsi choisi un appartement parfait, où chaque pièce peut faire office d’un décor et où l’ensemble des accessoires nécessaires est déjà en place. Il a anticipé tous les aspects de son shoot, ce qui lui permet d’enchaîner les prises de vue sans perdre de temps.

Un shoot animé par les conseils avisés de Jacqueline Bourke

istockalypse

Ce pitch shoot n’aurait pas été le même sans la présence active de Jacqueline Bourke et Rachel Brinton Matthews, spécialiste des contenus vidéos chez Getty Images. Elles sont venues assister le photographe et lui donner des conseils sur les scènes à privilégier, le stylisme et les accessoires. Comme l’explique Jacqueline : « Le sujet de la photo est important, mais c’est la façon dont va être prise la photo, l’interprétation du sujet, qui fait la différence. » Pour Francesco, leur présence lui permet de créer de meilleurs contenus :

« iStock me donne l’opportunité de créer mon shooting et d’améliorer mon travail. Non seulement la marque m’apporte une aide financière, mais elle m’assiste pendant le shoot. Toutes les sociétés de banque d’images ne sont pas capables d’apporter un tel soutien. »

istockalypse

Un shoot minutieusement organisé et une excellente ambiance de travail qui n’a été émaillée par aucun problème technique… sauf lorsque Christine a dû opter pour un couteau à la lame plus aiguisée pour découper des légumes sans se déconcentrer. Quand il s’agit d’obtenir l’image parfaite, aucun détail n’est décidément à laisser au hasard !

 

Crédits photo : Allison Simonot


À propos de l'auteur
Polymorphe, diplômée de Sciences Po et photographe plasticienne. Cultive l’indépendance et les collaborations éclectiques, avec les agence de communication comme les groupes de musique. Couteau-suisse chez Oh Ah (direction de création) et auprès d’UBTrends (prospective urbaine). Passion enthousiaste pour les images, l’exploration, l’expérimentation, l’échange libre des idées, tout ce qui sort du commun… et Franck Zappa.

Merci !


Nous avons bien reçu vos informations. Nous vous rappelons le plus rapidement possible.

Vous voulez plus? promotions, astuces, recevez le meilleur d'iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.