Home > Astuces

5 règles graphiques simples pour vos présentations PowerPoint

Si les présentations visuelles de type PowerPoint font partie du quotidien de bons nombres de professionnels et d’étudiants, certaines erreurs se répètent couramment. Or quelques règles élémentaires de graphisme peuvent vous aider à designer une présentation visuelle professionnelle au service de votre message.

 

Règle n°1 : la règle des trois éléments

Commençons par le commencement. Tout objet visuel est composé d’éléments, soit des parties indépendantes les unes des autres. Cela s’applique aussi bien à un poster de film qu’à une affiche de publicité. Par exemple cette affiche de la série House of Cards est composée de trois éléments : la photo, l’accroche et le titre. À noter que le drapeau fait partie de l’élément « titre ».

Presentation_Netflix

Dans une présentation classique, on va tâcher de respecter cette fameuse « règle de 3 » et faire figurer un maximum de trois éléments. La raison ? Le cerveau a moins d’information à traiter, et mémorise plus facilement l’information. Par exemple, sur un slide typique, cela donnera :

Presentation

Les quatre règles suivantes découlent de la fameuse « Gestalt Theory » que nous n’élaborerons pas ici mais qui, en deux mots, théorise les bases du design tel que nous le connaissons aujourd’hui. Il s’agit du Contraste, de la Répétition, de l’Alignement et de la Proximité.

Et comme tout bon moyen mémotechnique est bon à prendre, elles sont dénommées les « CRAP rules ».

Règle n°2 : le contraste

Il existe trois manières d’exprimer le contraste : soit par la couleur, soit par la taille, soit par la POLICE.

"Trop de contraste tue le contraste."

Bien entendu, il n’est pas interdit de cumuler. Attention toutefois  à ne pas utiliser plus de trois couleurs différentes, de mettre trop de mots en gras ou de varier les polices à l’excès. En d‘autres termes, trop de contraste tue le contraste.

presentation

Règle n°3 : la répétition

La répétition donne de la cohérence à votre présentation. Il s’agit d’utiliser le même type de design soit pour des slides similaires, soit au sein d’un même slide.

C’est également le fait d’utiliser un seul type d’image tout au long d’une même présentation, sachant qu’il existe trois grandes « familles » d’image : les photographies, les dessins et les pictogrammes. Si vous décidez de casser ce rythme, faites-le en toute conscience.

Exemple :

Cas #1 : le slide « How we do it » change de police de titre, de catégorie d’image et d’alignement, alors que le type d’information est de valeur égale.
Cas #2 : on conserve les mêmes référents, à ceci près que l’on change la couleur afin de souligner le côté plus fonctionnel du type d’information communiquée.

repetition

Règle n°4 : l’alignement

L’alignement renforce la touche professionnelle de votre présentation. Il en existe trois types : droite, gauche, central.

Cette règle s’applique également pour vos images. Si vous décidez d’en inclure plusieurs sur un même slide, soyez conscient que leur taille et leur alignement jouera sur l’effet qu’elles provoqueront. Et si ce sont des images de même valeur, il est essentiel de les redimensionner à taille égale.

Puisqu’une image vaut mille mots, voici un exercice de comparaison de visuels alignés/ non alignés :

alignement

Règle n°5 : la proximité

La proximité a fort à voir avec la règle des éléments. Il s’agit tout simplement de grouper physiquement des éléments ayant la même valeur.

presentation_proximite_2

"Nul besoin de maîtriser dans ses moindres détails votre outil visuel, la simple application de ces quelques principes réunis vous assurera une présentation efficace et professionnelle, au service de votre message."

Si ces règles peuvent sembler évidentes, voire basiques, elles sont pourtant le socle visuel de toute présentation efficace et réussie, et la pierre d’achoppement de bon nombre de professionnels amenés à communiquer visuellement.

Et si vous souhaitez des lectures complémentaires, découvrez l’usage des images que font certains intervenants des TED Talks, mais aussi comment booster votre créativité avec une banque d’images.

Bon courage !

Crédits photos : Netflix

Crédits iStock : 2547650960415596747506617982221589069083


À propos de l'auteur
Consultant en communication et concepteur-rédacteur, Yacine Kouhen coache managers et speakers d’organisations européennes et internationales (Banque mondiale, TED Talks), ainsi que d’entreprises multinationales (Bayer, Linklaters).

Merci !


Nous avons bien reçu vos informations. Nous vous rappelons le plus rapidement possible.

Vous voulez plus? promotions, astuces, recevez le meilleur d'iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.


Vous voulez plus ? Promotions, astuces, recevez le meilleur d’iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

X