Home > Astuces

5 conseils pour surfer sur les trending topics

Quel community manager n’a pas rêvé de mêler sa voix à la discussion générale qui se poursuit sans cesse sur les réseaux sociaux ? Attention, en tirer parti est loin d’être aussi évident que l’on peut le penser…

Les gestionnaires de communautés sont sensibles à l’importance d’employer à bon escient les trending topics. Mais le real marketing ou marketing en temps réel est une arme à double tranchant qui peut valoriser votre présence sur les réseaux autant qu’elle peut causer des dommages immenses à votre e-réputation.

Mais qu’est-ce donc qu’un trending topic ?

Les trending topics sont des hashtags mis en valeur par les réseaux sociaux en fonction de leur popularité à un instant donné. Par popularité, on entend qu’un nombre donné d’utilisateurs publie ces mots-clés un nombre donné de fois pendant un court laps de temps.

Pour apparaître dans le fil d’information lié aux tendances, il suffit d’insérer dans son message le hashtag correspondant. Certains sont prévisibles (#oscars2016 et #olympics2016, je pense à vous) et d’autres sont improvisés au fil des événements.

La tentation est grande de valoriser sa marque en surfant sur le buzz. Mais certains ont appris à leur dépend que ce n’est pas parce qu’on a une idée qu’elle est nécessairement bonne…

Les 3 pires fails de l’histoire des trending topics

DiGiorno pizza

Une campagne de 2014 invitait les victimes de violences domestiques à partager leur histoire sur Twitter via le hashtag #WhyIStayed (que l’on peut traduire en français par #LesRaisonsPourLesquellesJeSuisRestée). Mettant des mots sur les raisons tragiques qui poussent les victimes à rester auprès de leurs agresseurs, ce trending topic se voulait l’occasion de partager des histoires pleines d’émotion. Sauf pour le CM de DiGiorno Pizza, qui est resté parce qu’il y avait de la pizza (« Because you had pizza »). #nocomment

Kenneth Cole

En plein printemps arabe, la révolution égyptienne a rapidement fait passer le hashtag #Cairo en trending topics. Kenneth Kole a cru pouvoir en profiter avec un tweet promouvant ses produits : « Millions are in uproar in #Cairo. Rumor is they heard our new spring collection is now available on line. » – « Des millions de personnes manifestent au #Caire. Il paraît qu’elles ont entendu dire que notre nouvelle collection de printemps est maintenant disponible en ligne. » #fail

Bing

Parfois, une erreur de bonne foi peut avoir de mauvaises conséquences pour une marque. Bing avait ainsi annoncé qu’il ferait un don de 1$ au profit des victimes du tremblement de terre au Japon en 2011 pour chaque retweet de son message comprenant le TT #supportjapan. On y a vu une opération de récupération qui a tourné au vinaigre pour Bing, qui a dû s’excuser.

5 conseils pour utiliser les trending topics sans avoir l’air d’un opportuniste

Quelques astuces sont à garder en tête pour optimiser sa présence sur les réseaux en utilisant les trending topics à bon escient.

  1. Renseignez-vous sur le hashtag employé avant de publier quoique ce soit lié à un trending topic. C’est le conseil le plus important que je peux vous donner ! Contexte de référence, utilisateur à l’origine de la tendance, évolution de la conversation, ton des échanges : autant d’éléments qui se vérifient rapidement en jetant un œil au fil de discussion de la tendance. Cela vous permettra d’éviter la plupart des mésaventures citées ci-dessus.
  1. Soyez sincère dans vos communications : un réseau social est fait pour réagir en direct aux événements, mais les utilisateurs seront sensibles à des manifestations d’émotion trop appuyées pour être vraies. Ayez toujours en tête que vos followers sont plus alertes et intelligents que vous ne le pensez.
  1. Utilisez des trending topics que vous pouvez relier à votre marque. La meilleure utilisation de TT ces dernières années est sans doute le message envoyé par Arby’s à Pharell Williams à l’occasion de Grammy Awards 2014, alors que le chapeau du chanteur, identique au logo de la marque de fast-food, s’était hissé en TT : « Hey @Pharell, est-ce qu’on pourrait récupérer notre chapeau ? » #bravo
  1. Ayez toujours un « back-up plan » si des utilisateurs venaient à vous provoquer ou à vous taxer d’opportuniste, vous serez capable de réagir immédiatement.
  1. Enfin, last but not least, ce n’est plus la peine d’utiliser un TT qui a disparu des tendances. On appelle ça avoir l’esprit d’escalier et ce n’est jamais winner en marketing en temps réel. #looser

Julia OSSELAND

Crédits : 73758071 


À propos de l'auteur
Diplômée de Sciences-Po Lyon et de HEC, consultante spécialisée en gestion de la créativité et en positionnement de marque pour les entreprises culturelles, Julia est directrice de publication du magazine "Plüm - A creative journey" et écrit notamment pour LVMH et L’Oréal.

Merci !


Nous avons bien reçu vos informations. Nous vous rappelons le plus rapidement possible.

Vous voulez plus? promotions, astuces, recevez le meilleur d'iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.