Home > Astuces

5 astuces pour optimiser votre flyer promotionnel

On le croyait disparu, poussé vers l’oubli par la montée en puissance d’internet et des newsletters. Erreur : le flyer en papier a survécu à l’apparition de son alter-ego numérique… et vous auriez tort de l’oublier dans votre stratégie de communication ! Voici quelques conseils pour le rendre plus efficace.

Pourquoi intégrer un flyer promo dans sa communication ?

Distribué dans les espaces publics et privés, un flyer permet de faire passer une idée, un message, de promouvoir un produit ou d’annoncer un événement, que celui-ci soit artistique, politique, culturel, commercial, etc. Son but ? Communiquer un maximum d’informations pertinentes au plus grand nombre de personnes.

"Le flyer doit capter l’attention du lecteur tout de suite par son visuel et son contenu marquant, sous peine d’être oublié l’instant d’après."

L’impact est direct et ciblé. À la différence d’une newsletter, dont les taux d’ouverture varient, le flyer présente l’avantage de toucher chaque personne qui l’a entre les mains.

En revanche, il s’agit d’un support promotionnel éphémère, qui doit faire ses preuves en quelques secondes. Il doit capter l’attention du lecteur tout de suite par son visuel et son contenu marquant, sous peine d’être oublié l’instant d’après.

Il ne s’agit pourtant pas de faire n’importe quoi. Un graphisme ou un visuel peu attirant, un contenu trop long ou mal rédigé… et l’attention est perdue. Le flyer rejoint alors la poubelle la plus proche.

Astuce n°1 : Identifier l’objectif du flyer

Vous (ou votre graphiste) étiez tellement plein d’enthousiasme à l’idée de faire un joli flyer que vous vous êtes jeté corps et âme sur votre logiciel de mise en page préféré. Le risque est alors de produire un flyer soigné et esthétique… mais qui passera à côté de son objectif essentiel : communiquer une information pour obtenir des résultats.

Pour éviter cet aléa, déterminez en amont le résultat escompté :
• Améliorer sa notoriété et générer du trafic sur un site web ou en boutique ?
• Toucher de nouveaux prospects
• Réaliser des ventes ?

En fonction de votre objectif de communication, vous pourrez produire un flyer mémorable par son design ET par son message.

Astuce n°2 : Adapter son flyer au lieu de distribution

Il y a trois manières de diffuser les flyers :
• de la main à la main, dans la rue par exemple ;
• de manière statique, dans des présentoirs placés dans des lieux publics, salles de spectacles, bars, etc. ;
• par courrier via la Poste.

Adaptez donc votre choix de couleurs : les salles de spectacles et lieux en intérieur étant peu éclairés, les flyers aux couleurs sombres passeront inaperçus.

Adaptez également le degré de précision de l’information à mettre en avant : un flyer distribué par la Poste bénéficiera de plus d’attention de la part du lecteur, tandis qu’un flyer distribué dans la rue devra accrocher l’œil en quelques secondes.

Astuce n°3 : Graphisme, visuels, il faut faire simple et efficace !

Je répète : FAIRE SIMPLE. Un flyer n’est ni un catalogue, ni un dépliant.

"Le flyer doit répondre essentiellement à cinq questions : qui, quand, quoi, où et pourquoi."

Sélectionnez les informations essentielles en fonction des arguments-clés de votre communication, en fonction de votre auditoire :

• le flyer doit répondre essentiellement à cinq questions : qui, quand, quoi, où et pourquoi
• idéalement, une ou deux informations primaires suffiront. Les autres informations, devenant secondaires, pourront figurer en plus petits caractères.

En parlant de caractères, ne dépassez pas deux polices. Utilisez des blocs d’informations en regroupant les éléments de texte, quitte à les mettre en évidence à l’aide de blocs de couleur.

En termes de visuels, les illustrations seront vos plus fidèles alliées, même s’il est également tout à fait envisageable d’utiliser des photos. N’hésitez pas à vous tourner vers une banque d’images pour ces deux formats. Et n’oubliez pas qu’il vous faudra bien veiller à ce que la taille et la couleur de la police assurent une lisibilité via un contraste suffisant entre le visuel et le texte.

Astuce n°4 : Intégrer un indicateur de performance

Afin de mesurer l’efficacité de votre support de communication, incluez un indicateur de performance sous la forme d’un code-promotion dédié, d’un QR-code spécial ou encore d’un mot-clé à prononcer pour bénéficier d’une réduction ou d’un avantage.

Cette technique vous permettra de calculer le taux de conversion de votre flyer. En analysant le nombre de conversion réalisée en fonction du coût de l’opération de promotion, vous pourrez en mesurer l’efficacité.

Astuce n°5 : Ne pas oublier les mentions légales

On les oublie toujours, mais elles peuvent coûter cher : les mentions légales sont une série d’éléments à inclure dans le graphisme de votre flyer sous peine d’amende. On inclura donc, entre autres, le nom et l’adresse de l’imprimeur ou la mention « imprimé par nos soins », les informations légales concernant les personnes morales ou les personnes physiques immatriculées au Registre du Commerce et des Sociétés, et la dénomination sociale ou le nom.

Moins connues, les dispositions suivantes sont également à respecter : le flyer doit être rédigé en Français et la mention « ne pas jeter sur la voie publique » doit figurer sur le flyer. D’autres mentions légales existent : renseignez-vous avant de faire partir le flyer pour l’impression !

Et si vous êtes également actif en ligne, n’oubliez pas non plus de profiter de nos conseils pour optimiser vos newsletters grâce à l’image !

 

Crédits : 18766563

Retourner à l’accueil ici 


À propos de l'auteur
Diplômée de Sciences-Po Lyon et de HEC, consultante spécialisée en gestion de la créativité et en positionnement de marque pour les entreprises culturelles, Julia est directrice de publication du magazine "Plüm - A creative journey" et écrit notamment pour LVMH et L’Oréal.

Merci !


Nous avons bien reçu vos informations. Nous vous rappelons le plus rapidement possible.

Vous voulez plus? promotions, astuces, recevez le meilleur d'iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.