Home > Inspiration visuelle

5 astuces originales pour une veille marketing efficace

Inutile de se mentir : entre le grossissement des flux d’informations et la contractation du temps disponible, faire de la veille marketing deviendra bientôt un luxe inaccessible. À moins de connaître les astuces pour optimiser ses recherches. iStock vous dévoile comment rester à la pointe de l’actu du marketing grâce à cinq recettes simples et efficaces.

1. Privilégiez une veille marketing active

C’est lorsque l’on manque de temps qu’il faut prendre le temps : cet adage que l’on croirait taillé pour un board Pinterest est particulièrement vrai en matière de veille. Participer à une soirée de networking est souvent plus chronophage que de mettre en place un flux RSS. Certes. Mais on en apprend également bien plus en deux heures au contact des influenceurs et des professionnels du secteur du marketing… que sur Internet durant le même laps de temps.

Surveillez les événements qui se tiennent à proximité de chez vous, qu’il s’agisse de séminaires, de keynotes, de cocktails ou de salons. Ce sont de véritables mines d’informations, aussi bien en termes de tendances émergentes que de réseaux professionnels et d’influence.

2. Apprenez à être efficace dans vos recherches

Combien de marketeurs partirent heureux, vers des recherches lointaines, pour finalement revenir bredouilles ? Une bonne veille Internet commence par une recherche optimisée. Dans un premier temps, délimitez votre champ d’intérêt : êtes-vous plutôt concurrence, évolution du marché, nouvelles technologies ? Privilégiez un ou deux secteurs prioritaires en restant réaliste quant à l’investissement en temps que vous pourrez accorder à votre veille.

Dans un second temps, rendez-vous sur AdWords pour identifier les mots-clés les plus populaires dans votre domaine. Et n’installez des alertes Google que sur ces quelques mots-clés. Qui trop embrasse, mal étreint !

3. Préférez les newsletters aux réseaux sociaux

« Étonnant, non ? », comme l’aurait dit Monsieur Cyclopède. À l’heure où tous les marketeurs sont ultra-connectés dans la peur de laisser passer la prochaine révolution marketing, il serait judicieux de se détacher des réseaux sociaux généralistes (Facebook, voire même Twitter). Pour deux raisons simples : le flux concernant le marketing y est trop volumineux et les informations rarement qualifiées. Préférez donc les newsletters des média web influents dans le secteur.

Les newsletters, comme celle de Maddyness, vous offrent des contenus sélectionnés, dont les sources ont été vérifiées. Sans oublier que vous n’aurez pas à lever le petit doigt pour avoir accès à cette information de qualité.

4. Découvrez les curateurs de contenu

Un veilleur sachant veiller doit parfois laisser les autres faire le travail à sa place ! Si la fainéantise est loin d’être un bon conseil dans l’écosystème tumultueux du marketing, il se pourrait bien qu’en matière de veille, ce péché mortel ne devienne votre bouée de secours. Les curateurs de contenu agrègent sur une même page web, des informations reliées à un secteur en particulier : autant dire qu’il s’agit de mines d’or pour les marketeurs sensibles à l’effort.

Côté plateforme, vous avez l’embarras du choix. Les groupes LinkedIn constituent bien sûr une bonne base de travail, mais vous pouvez également vous pencher sur le cas de Médium afin de rester à l’affût de l’avant-garde.

5. Partagez le résultat de votre veille marketing

Encore une fois, cette astuce peut sembler contre-productive. Pourquoi perdre du temps à partager du contenu lorsque l’on peine à trouver le temps de lire son journal ? C’est une question d’investissement : en partageant régulièrement les résultats de votre veille avec d’autres professionnels en marketing, vous construisez votre réseau d’influence et initiez un cercle vertueux. Les réactions et les commentaires de vos lecteurs vous permettront d’échanger sur l’actualité de votre secteur et d’en apprendre plus sur les véritables enjeux partagés par votre réseau.

Partagez les contenus sélectionnés en y ajoutant une petite introduction, à la façon de Duoh. Côté support, privilégiez une plateforme qui vous permette d’échanger facilement, que ce soit un blog ou un réseau social destiné au contenu, type LinkedIn.

En matière de veille, rien de remplacera jamais la curiosité. Restez proactif dans votre veille en cherchant continuellement à optimiser vos processus et à varier vos sources. C’est avec de la pratique que l’on devient un meilleur veilleur.

Crédits : 493795876 RichVintage


À propos de l'auteur
Diplômée de Sciences-Po Lyon et de HEC, consultante spécialisée en gestion de la créativité et en positionnement de marque pour les entreprises culturelles, Julia est directrice de publication du magazine "Plüm - A creative journey" et écrit notamment pour LVMH et L’Oréal.

Merci !


Nous avons bien reçu vos informations. Nous vous rappelons le plus rapidement possible.

Vous voulez plus? promotions, astuces, recevez le meilleur d'iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.


Vous voulez plus ? Promotions, astuces, recevez le meilleur d’iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

X