Home > Inspiration visuelle

3 photographes surréalistes à suivre de près

Si certains reprochent à la photographie numérique d’avoir tué une certaine idée de l’authenticité, il existe bel et bien un contre-argument de poids : la photographie surréaliste. Découvrez trois artistes qui vous feront faire des Oh! et des Ah!

Katerina Plotnikova : un conte de fées sur papier glacé

Katerina_plotnikova

Katerine Plotnikova est russe. Âgée de 28 ans, elle pratique la photographie depuis qu’elle a 20 ans. Sa passion ? Elle en parle en ces termes : « La photographie fait désormais partie de moi. Je réfléchis en permanence à de nouvelles réalisations. Où trouver un cerf apprivoisé ? Comment faire tenir une chaise sur un arbre ? […] » Oui, car la photographe s’est faite spécialiste dans la réalisation de clichés qui rappellent en tout point les contes de nos enfances.

En travaillant avec l’aide de dresseurs professionnels, Katerina a ainsi réalisé en 2013 une série de photographies surprenantes où des femmes aux allures enchanteresses posent à côté d’animaux sauvages. Pas de Photoshop ici, tout a été réalisé de façon « artisanale », la plupart du temps dans les bois, impliquant des heures de travail et de patience pour obtenir le cliché qui fera mouche.

Facebook | Tumblr | Instagram

Oleg Oprisco : fantaisies pastelles

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Oleg Oprisco ne travaille pas à l’aide d’un numérique, et utilise encore moins Photoshop pour créer ses images de toute pièce. Non, Oleg Oprisco travaille sur pellicule. Puriste dans l’âme, toutes ses œuvres sont réalisées à partir de mises en scènes minutieusement mises au point, de la palette de couleur jusqu’au cadrage en passant par les éléments du décor. Une fois que l’on sait ça, ses photos révèlent toute l’ampleur de la magie qui est à l’œuvre.

Si le photographe évoque la difficulté de parfois trouver de nouvelles idées de composition, ainsi que la nécessité de travailler d’arrache pied, il affirme également que le meilleur conseil qu’il puisse donner à d’aspirants photographes est de « prendre des photos, reprendre des photos, et encore en prendre. Laissez tomber tout ce que vous êtes en train de faire pour prendre votre appareil et allez prendre des photos. La liberté, le bonheur, l’argent… tout ça viendra après que vous ayez fait le pas de tout abandonner pour faire de la photo. » Et à en voir sa réussite, on a très envie de le croire.

Facebook | Flickr | Instagram

Noell Oszvald : l’élégance minimaliste

Noell_Oszvald

Noell Oszvald a 25 ans et déjà tout d’une grande. Trop timide pour demander à d’autres personnes de poser pour elle, la jeune photographe qui ne se revendique pas en tant que telle, est devenue une sensation en postant ses autoportraits en noir et blanc sur la toile. Davantage qu’une simple réalisation du genre, et très loin du populaire selfie, ses clichés font preuve d’un équilibre et d’une composition dont la maîtrise est bluffante.

Attachée à la part personnelle rattachée à ses photos, Noell Oszvald aspire à la retranscription photographique de « ses expériences personnelles et de ses émotions ». Elle affirme également avoir à cœur de recentrer ses œuvres autour de « la composition, la forme et le contenu afin que le spectateur puisse s’identifier plus facilement. »

Facebook | FlickrTumblr | Instagram

 

 

Crédits: 76144437gremlin


À propos de l'auteur
Diplômée de l'École Supérieure de Commerce de Marseille, Emilie aime aujourd'hui à manier les questions de société autant que la stratégie marketing. Elle écrit pour VICE, et a fait ses armes au sein du site d'infotainment Topito. Issue de la génération Y, la technologie et l'internet n'ont pas de secret pour elle.

Merci !


Nous avons bien reçu vos informations. Nous vous rappelons le plus rapidement possible.

Vous voulez plus? promotions, astuces, recevez le meilleur d'iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.


Vous voulez plus ? Promotions, astuces, recevez le meilleur d’iStock en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

X